Comite
Comite
Comite
Comité
Clubs
Actualités
Flash Info
Lettre Info
Comité
Sentiers
Sentiers
Sentiers
Sentiers
Sentiers
Sentiers
Video
Video
Formation
Actions
Séjours
Séjours
Actions
Actions
Actions
Partenariat local
liste partenaires FFRP
Actualités
Accueil
Informations

Les sentiers dans le département du Nord.


Malgré la loi de décentralisation de 1983 qui institue le PDIPR (Plan Départemental des Itinéraires de Promenade et Randonnée), le développement du réseau des sentiers PR® (Promenade Randonnée ou Petite Randonnée) reste au point mort pendant plusieurs années.

Par contre, le réseau de sentiers de grandes randonnées GR®, est entretenu et se développe sous l’impulsion d’Henri Dubreucque, sans financement départemental. Il est entouré d’un réseau local de bénévoles motivés, dont l’objectif est de développer la randonnée dans le département. Christiane Beguin, Raymond Gamez, Pierre Hardebolle, Marius Verleye, Fernand Decock et Michel Grattepanche font preuve d’une incroyable motivation. Leur intention est de mettre la randonnée à la portée du public. Le souci du travail bien fait est au cœur de leurs préoccupations, mais l’ampleur du travail est immense : ils entretiennent et balisent 700 kilomètres de GR®,

En 1989, l’association des randonneurs pédestres du Verchinois se voit confier une des premières missions de partenariat avec le Conseil général, l’objectif est la mise en valeur de la rivière Selle et du patrimoine local environnant. Le contrat de rivière Selle détermine un cahier des charges strict pour la création des circuits : chemins attrayants, moins de 30 % de chemins bitumés, points de passages par les communes traversées par la Selle, etc. Une année de prospection sera nécessaire à Raymond Gamez et Francis Chérubin pour identifier cinq circuits : les sentiers longeant la Selle sont répertoriés, le patrimoine culturel est identifié, les vérifications aux services du cadastre sont réalisées. Les communes sont sollicitées par le Conseil général afin de procéder à une délibération autorisant le passage d’un circuit de randonnée sur leur territoire. Trois circuits voient finalement le jour : le circuit de Saint-Souplet, celui de la vallée des Saules à Saulzoir, et un circuit au départ de Haussy. Un travail de vérification sur le terrain permet de réaliser les fiches techniques descriptives qui permettront aux randonneurs de s’adonner à leur activité en toute sérénité.

Il faudra attendre 1993 pour que le Conseil général du Nord s’empare réellement de sa compétence en matière de promenade et de randonnée. A cette date, une douzaine de sentiers de petite randonnée existent, mais ils sont peu entretenus, et les liaisons entre GR® sont rares. Le réseau ne vit pas.

Deux conventions sont ainsi signées entre le Conseil général et le CD Nord : l’une concernant l’entretien des GR® existant et l’extension du réseau, l’autre prévoyant la création et le premier balisage des sentiers PR®, quasi-inexistants

Le réseau de GR® constitue le stade naturel des randonneurs. Le comité s’estime donc pleinement compétent pour assurer leur création et leur entretien de façon continue. Concernant les PR® : ces sentiers s’adressent au grand public et leur entretien doit permettre de créer de l’emploi. Les PR® sont articulés autour d’un centre d’intérêt (chapelle, légende, etc). Toujours dans une optique de découverte de la nature et de la culture. Le CD Nord n’assurera donc que leur création et le premier balisage. Il assurera leur entretien uniquement en dernier ressort, en cas d’absence de structure pour le faire. En 1993, Henri Dubreucque a déjà réalisé un inventaire, zone par zone, des potentialités de sentiers de petite randonnée. Malgré cet inventaire, peu de boucles sont balisées, faute de moyens Les bénévoles s’investissent dans le développement de leur « stade ». Ils mènent un véritable défrichage des sentiers, dans l’optique de leur inscription au PDIPR.

L’originalité de la randonnée repose sur le fait que, contrairement aux autres disciplines sportives, les randonneurs créent et entretiennent leur « stade ». Les bénévoles partent, la carte IGN à la main, repérer ce qui à terme constituera le stade des randonneurs pédestres du département. Grâce à ce travail, qui perdure encore aujourd’hui, 2 500 kilomètres de sentiers de petite randonnée maillent le département du Nord à l’heure actuelle.

Le PDIPR donne un statut juridique aux sentiers, Dès lors qu’un sentier est inscrit au PDIPR, il devient inaliénable, Le passage des sentiers sur le domaine privé constitue l’un des problèmes les plus urgents à régler. Le CD Nord décide d’éviter au maximum les traversées de parcelles privées, afin d’assurer la pérennité du réseau. L’inventaire du réseau est réalisé. Le balisage est vérifié. Le groupe est très motivé. Grâce au travail des bénévoles, plus de 240 PR® maillent aujourd’hui le territoire du Nord. Ils ont pratiquement tous été ouverts entre 1995 et 2005, soit en moyenne 24 sentiers créés par an, avec tout le travail de repérage, de validation, de balisage et de description que cela représente. Cet essor extraordinaire du réseau s’accompagne d’un accroissement rapide de la pratique de la randonnée.


Bien sur tout le monde peut emprunter les sentiers, Il n’est pas nécessaire d’être licencié pour randonner. Mais sans le travail acharné de tous ces bénévoles, depuis toutes ces années avec le soutien de la Fédération Française de Randonnée Pédestre, relayée localement par les comités, sans la formation des baliseurs tous ces sentiers n’existeraient pas et surtout ne seraient pas juridiquement protégés. De même le développement des GR® et GRP® a été effectif grâce aux licenciés et aux bénévoles baliseurs.

Dans le département du Nord, 177 baliseurs officiels sont, en 2012, en fonction au sein des associations fédérées.

Sentiers